• Situation problème autour du dialogue !

    Image Danger école

    Organisation

    Ce travail est réalisé en petits groupes (l'idéal serait d'avoir 4 élèves par groupe). Les étiquettes du dialogue seront agrandies en format A3. 

    Situation problème autour du dialogue !

    Consigne

    Mes élèves vont devoir dans un premier temps reconstituer le dialogue. Chaque groupe dispose d'une affiche sur laquelle les étiquettes seront collées. Ils devront ensuite introduire les personnages et les verbes qui indiquent que les personnages parlent, en les écrivant à la suite des étiquettes.

    ex : Tu ne peux pas te promener ? demande le deuxième pigeon.

    Ils pourront s'aider de la liste des verbes constituée lors du déballage des mots en vocabulaire sur le mot PARLER ⇒ voir le projet : Un mot, des mots. 

    Liste des verbes

    Situation problème autour du dialogue !

    Ce tableau est la correction de la gamme 13 proposée lors des ateliers d'écriture.

    Lors de la mise en commun, les élèves présentent leurs affiches. Il sera intéressant d'insister sur le rôle de la ponctuation : un point d'interrogation va permettre d'introduire un verbe interrogatif alors qu'un point d'exclamation va orienter le dialogue vers les émotions par exemple.

    Prolongement

    Les élèves pourront s'entraîner sur le choix des verbes dans la gamme 17 . Un projet plus complet qui consiste à écrire un dialogue viendra achever cette séquence (voir Charlie et la chocolaterie, à venir). Ils commenceront par une petite production avec la gamme 18 du projet du REEL A l'IMAGINAIRE en ateliers.

     


    1 commentaire
  • Mes adaptations DYS

    Suite à une petite correspondance avec une collègue (Carine si tu passes par là) , dans laquelle on me demande des pistes de différenciation pour les élèves DYS, j'ai décidé de venir lister ce que je mets en place en CP comme en CM1. Cet article complète celui intitulé "Différencier pour aider ses élèves" et met donc en évidence mes pistes de réflexion pour un "certain profil" d'élèves (pas de miracle, il faut tester, tout ne marche pas).  Ce post est ouvert à la discussion avec les collègues qui veulent venir partager leurs idées.

     

    1/ En CP (je vais essayer de me souvenir)

    ⇔ en production écrite : Le recours à la dictée à l'adulte est la première piste. Elle permet à l'élève de travailler la syntaxe des phrases en langage oral, le réinvestissement du vocabulaire étudié ou renforcer son imagination sans la contrainte de l'écriture.

    ⇔ en écriture : Je colorie l'interligne principal afin que l'élève s'applique sur l'écriture des minuscules qui doivent être parfaitement dans le lignage (les lettres sont prises en sandwich entre les lignes, comme je dis). Je privilégiais longtemps le seyes 3 mm interligne double (mais il existe maintenant des cahiers dont les lignes  sont accentuées.). On peut aussi créer des lignes (sur le WEB) en privilégiant justement un format (paysage) plus adapté.

    ⇔ en lecture : Il y a quelques années, je préparais mes documents en colorisant les lettres pour marquer les syllabes. Aujourd'hui, il existe de nombreux logiciels (comme DYS-VOCAL par exemple) qui le font très bien; On gagne un temps fou.

    ⇔ l'espace feuille : Je cachais le reste de la feuille pour que l'élève identifie l'endroit où se situe le travail à faire.

    ⇔ Les manipulations en tout genre : En mathématiques, j'utilisais beaucoup les jetons, les boîtes de picbille  ou tout matériel créé. Pour la lecture, on peut également trouver du matériel à manipuler (jeu syllabes, lettres etc...).

    ⇔ Les affichages outils sur la table de l'élève : il peut s'agir des chiffres pour l'aider à bien les faire, dans le bon sens, un rappel visuel des sons complexes....

    2/ en CM1

    Cette année, j'utilise la police OPENDYSLEXIC qui convient "parfaitement" à mon élève. Les textes à lire, les évaluations, les exercices sont tous présentés dans cette police.

    ⇔ en EDL : J'ai élaboré un fichier PICOT DYS qui utilise la police Opendyslexic. Le fichier est différencié dans le sens où les consignes sont aménagées pour éviter à l'élève de trop écrire. Nous nous servons beaucoup des crayons de couleurs pour identifier les notions (analyse des fonctions grammaticales par exemple).

    Quand il y a beaucoup d'écrit, je lui fournis le PC de la classe. Il se familiarise avec cet outil depuis l'année dernière déjà et cela l'aide beaucoup.

    ⇔ En mathématiques : Pas d'adaptation particulière, nous fonctionnons en ateliers et en petits groupes. Il y a peu de difficultés dans ce domaine.  Les tables de multiplication sont difficiles à mémoriser : les logiciels éducatifs sont de bons outils.

    ⇔ les affichages pour l'élève : J'ai élaboré un sous-main DYS. C'est dommage, l'outil n'est pas suffisamment exploité par mon élève. 

    ⇔ La manipulation : De nombreux petits jeux sont utiles pour l'aider en conjugaison par exemple. Dans mon cas, l'élève ne mémorise pas les terminaisons. Je cherche depuis longtemps comment l'aider dans ce domaine. les roues de la conjugaison créées à partir du jeu d'Ally vont bien nous aider.

    ⇔ en dictée : Mon élève n'apprend que les mots de la première partie. La dictée proposée est un modèle à trous avec quelques sollicitations sur le lexique à apprendre mais aussi quelques notions spécifiques selon la leçon du jour (homonymes, terminaison du verbe au présent...).

    ⇔ en production écrite : Nous pratiquons la dictée à l'adulte pour les mêmes raisons citées précédemment (CP). Depuis quelques temps, mon élève est capable d'écrire une phrase que nous enrichissons.... L'adaptation est donc faite sur la consigne et la quantité demandée. Il existe des transcripteurs oral/écrit que nous souhaiterions acheter avec la coopérative de l'école. Cet outil utilisé dans des activités bien spécifiques pourrait s'avérer être une aide précieuse pour mon élève qui pourrait ainsi analyser ses productions orales basées sur la formulation de texte (résumé, idées essentielles, compréhension en lecture) ... sans nécessairement avoir la présence de l'adulte à cet instant.

    ⇔ En culture humaniste : Toutes les leçons sont données tapées. 

    ⇔ Les évaluations : Dans mon cas, les évaluations sont réalisées de deux manières : soit en dictée à l'adulte, soit en format QCM. Voir dans la page EVALS.

    ⇔ Des exercices ritualisés :  Mon élève a beaucoup de mal à mémoriser. Les exercices lorsqu'ils sont ritualisés sont de bons leviers d'apprentissage.

    ⇔ Les cartes mentales : Je présente l'outil ICI. J'ai encore peu de recul sur les bénéfices de cet outil avec mon élève bien que j'en sois convaincue.

    Mes adaptations DYS

     Et vous, quelles sont vos astuces ? 


    8 commentaires
  • Lala au ralenti !

    C'était moi il y a deux semaines !

    Lala au ralenti !

    C'était moi il y a une semaine !

    Lala au ralenti !

     C'est encore MOI !

    * * *

    Tout cela pour dire que je reviens très vite, après....

    après quoi ?

    Thinking 

    - mes livrets d'évaluation

    - mes notifications du stage RAN

    - mes rapports conclusifs

    - mes bilans du projet d'école

    - mon questionnaire rempli du futur projet d'école

    - mes bilans de PPRE

    - ma préparation à la fête d'école

    - ahhhhh j'oubliais  ... ma préparation de CLASSE !

    Aerobics

    A bientôt !


    27 commentaires
  •  

    Les TIKIS homophones

     

    Voici un document très visuel que mes élèves ont adoré (j'espère maintenant qu'il sera utile  !)

    Il met en scène les tikis et les leçons des fiches de préparation des dictées HDA de ma copine Mélimélune.

    Les homonymes TIKIS

    Voici les liens si vous souhaitez en savoir plus sur les tikis de Trois Plumes : Les homonymes TIKIS (clic)

    Les fiches de prep des dictées HDA  sont chez  Les homonymes TIKIS. Pour les textes, vous lui envoyez un mail avec votre adresse académique.


    votre commentaire
  • Le classeur de suivi de l'élève en difficulté

    Je vous présente un projet qui a d'abord été pensé, élaboré par mes chères collègues Marina et Dominique puis mis en place dans mon ancienne école.  Je le réactualise ici en modifiant certains documents originaux ( j'ai effacé le nom de l'école pour qu'ils soient adaptés à vos besoins, j'ai condensé certaines fiches d'information..)

    Pourquoi mettre en place ce classeur ?

    Ce classeur est un référent  pour un élève ayant besoin d'un PPRE ou PPS. Il va suivre l'élève tout au long de son parcours en école élémentaire, comme une mémoire de tout ce qui sera mis en place dans et hors de la classe. Plus besoin d'aller à la pêche aux informations et surtout de perdre un temps fou à recueillir ces précieux renseignements....

    Matériel

    C'est un classeur souple 24x32 avec 6 intercalaires (1 intercalaire CP, 1 intercalaire CE1 etc.. soit 5 intercalaires par année  + 1 intercalaire en cas de maintien).  Si le classeur est commencé en CE2, vous n'aurez pas besoin des 6 intercalaires ou vous pourrez organiser différemment le classeur (intercalaire instructions officielles etc...). Il faut prévoir des pochettes transparentes afin de glisser les évaluations réalisées au cours de la scolarité de l'enfant.

    Contenu

    Il est important de bien connaître les instructions officielles concernant le PPRE, le PPS ou le soutien. Ces documents sont dans le classeur de façon à pouvoir si référer rapidement en cas de besoin.

    * BO sur le PPRE : http://www.education.gouv.fr/bo/2006/31/MENE0601969C.htm

    * BO sur le PPS : http://www.education.gouv.fr/bo/2006/32/MENE0602187C.htm

    * BO sur le soutien : http://www.education.gouv.fr/bo/2005/31/MENE0501635D.htm

     

     Voici également un petit document qui synthétise tout sur le PPRE, le PPS et le PAI.

    Le classeur de suivi de l'élève en difficulté

     

    Le classeur comprend les documents à remplir suivants : (sommaire à venir)

    * le doc 1a : Le projet personnalisé de scolarisation au choix

    * le doc 1b : Le programme personnalisé de réussite au choix

    * le doc 1c : Le projet d'accueil individualisé au choix

    * le doc 2 : Le bilan d'observation (à compléter après avoir rempli la grille)

    * le doc 3 : La cible des axes de travail (1 cible par période, par trimestre...)

    * le doc 4 : L'entretien individuel avec l'élève

    * le doc 5 : L'emploi du temps hebdomadaire de l'élève

    * le doc 6 : La prise en charge réseau et/ou les partenaires de soin

    * le doc 7 : La relation avec la famille

    * le doc 8 : La réunion de l'équipe éducative ou équipe de suivi

    Le classeur de suivi de l'élève en difficultécliquez

     

    La grille d'observation Grille d'observation des élèves

     

    Merci Dom et Marina car c'est un outil formidable !

    * * *

    Farfa partage avec vous sa fiche navette qui est utilisée dans son école et qui est aussi très pratique/synthétique.

    Le classeur de suivi de l'élève en difficulté

     

     

     


    29 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires